CLUB QUIVER-TIP  
 
                                                                 La Gaule Niortaise
      105 bis rue de Ribray
  http://www.clubquiver79.com                        79000   NIORT 
 


Nombre de visites (depuis le 15 mai 2010
 

Paru en avril 2018
                                                         


Bonjour les amis,

    Ça y est nous y sommes ! Enfin me direz-vous ! Les plus mauvais jours sont derrière nous. La saison des concours redémarre !
   La première manche de notre critérium s’est déroulée sur le plan d’eau de Secondigny où 15 pêcheurs se sont donnés rendez-vous pour le coup d’envoi de la saison. C’est un plan d’eau grand de 7 hectares, peu profond avec moins d’un mètre d’eau. Le vent joue un rôle majeur dans la répartition du poisson sur ce parcours. Celui-ci ridait la surface du miroir du côté de la piscine et tout naturellement les carpes s’y trouvaient en activité. Le côté d’en face où le vent soufflait peu ou pas du tout, a été déserté par ces gros cyprins à l’exception d’une place. 6 carpes prises sous le vent contre 1 prise dans la pétole. Quelques petits poissons sont venus alourdir les bourriches.
Se sont adjugés les victoires des 3 secteurs dans l’ordre : Mathieu Naud notre pensionnaire de 2ème division nationale, Jean Charles David notre secrétaire et Thierry Leboeuf. Messieurs : rendez-vous à Clavé le mois prochain !

   Puisque nous sommes en avril, nous aurions pu vous planter un poisson du même nom dans le dos ou plutôt au bout de l’hameçon. Mais le cœur n’y est pas. Aujourd’hui notre activité favorite, je veux parler de la pêche en général est attaquée de toute part. Par certaines municipalités, par certains groupes se revendiquant « écologistes ». Je veux bien sûr parler de ce qui s’est passé à Paris où deux pétitions se sont affrontées. Une pour interdire la pêche dans la capitale et l’autre pour défendre le droit des pêcheurs à pratiquer leur sport ou détente favorite. Les pêcheurs ont gagné. La question qui se pose aujourd’hui ; après la déconvenue des anti-pêches, ne vont-ils pas revenir par une porte dérobée ?
   Les pêcheurs sont les premiers défenseurs du milieu aquatique par leur nombreuses heures de présence au bord de l’eau, ce sont eux, donc VOUS ! Les lanceurs d’alertes et les garants de la préservation de ces milieux très fragiles.

   Ce qui se passe à Paris se passe à peu près partout en France. Nous voudrions revenir sur ce que nous vivons sur le parcours préféré des niortais, nous voulons parler de Noron. Haut lieu de la compétition dans notre région, réputé pour ses grosses brèmes et ses nombreux gardons. Depuis plus de 40 ans, de nombreuses tentatives pour nous évincer de ce parcours se sont soldées par des échecs. Ceux qui connaissent le lieu savent qu’il y a de la place pour tout le monde. Un chemin de halage long d’environ 500 mètres jusqu’au pont Willy Brandt et en parallèle, une contre-allée de la même longueur. Des bancs viennent ponctuer çà et là ce beau lieu de pêche niortais. De quoi satisfaire tous les amoureux de cet endroit. Les pêcheurs et leurs véhicules au bord de l’eau et les autres utilisateurs sur la contre allée. Et bien NON ! Un panneau d’interdiction situé à l’entrée des platanes interdit le passage des véhicules. Ce panneau est peu visible, mais la police municipale sait où il se trouve ! Si vous voyez ce que je veux dire... Ces berges sont très fréquentées par des personnes ayant des problèmes pour se mouvoir, nous ne pensons pas uniquement aux handicapés.  Pouvoir bénéficier de la proximité de leur véhicule est un avantage non négligeable.

    Nous le savons tous, malgré l’augmentation du prix de nos cartes de pêche, nos parcours se rétrécissent : végétation envahissante, lobbys divers et variés. Nous attendons des dirigeants de nos associations que tout soit mis en œuvre pour nous donner libre accès à tous ces parcours. La Présidence de La Gaule Niortaise vient de changer. Nous souhaitons qu’elle mobilise toutes les énergies afin de rendre l’accès libre à Noron à tous les pêcheurs, tout en respectant la nature.
Nous lui souhaitons bonne chance dans ses actions.

Passez un bon mois d’avril. Au bord de l’eau bien sûr !
 
                                    Le président                               Le Vice Président
                                 Pascal Vaucher                                Eric Nicoleau
                                                                          
                                                   

 
 

                              




Créer un site
Créer un site